Reprise

Reprise le 9 septembre, avec les horaires suivants : 

Aikido

Adultes

  • Le lundi de 19h30 à 21h30.
  • Le samedi de 11h à 12h30 

Adolescents à partir de 12 ans

  • Le lundi de 19h30 à 20h30
  • Le samedi de 11h à 12h30

Enfants à partir de 6 ans

  • Le lundi de 17h à 18h
  • Le samedi de 10h à 11h

Taichichuan

  • Le lundi de 18h à 19h (salle B)
  • La samedi de 9h à 10h (dojo)

Paroles de débutant - Adrian

Bonjour. Comment t'appelles-tu et quel âge as-tu ? 

Je m'appelle Adrian. J'ai 22 ans.

Comment as-tu connu l'aikido ? 

J'ai découvert l'aikido grâce à ma copine et sa famille qui sont énormément impliquées dans cette discipline. Un jour, on m'a proposé de réaliser une séance d'aikido et j'ai accepté avec plaisir.

Quelle est ton expérience passée de sportif ?

Depuis le plus jeune âge, je pratique la natation sportive. J'ai nagé à un niveau national, puis j'ai décidé de passer de l'autre côté en devenant entraîneur sportif, préparateur physique et préparateur mental dans le haut niveau. J'ai toujours pris beaucoup de plaisir à réaliser diverses activités sportives tant individuelles que collectives.

Quelle est ton expérience passée dans les arts martiaux ?

Mon expérience dans les arts martiaux s'avère nulle. Pratiquant un sport de façon intensive, je n'ai pas pu me tourner vers ce type d'activité.

Qu'est ce qui t'as donné envie de faire de l'aikido ? Et pourquoi l'aikido plutôt qu'un autre art martial ?

L'envie de découvrir l'aikido vient de la pratique de ma copine. J'ai également été intrigué par cette discipline à travers des vidéos ou des discussions avec ma belle-famille. J'ai donc pris la décision de monter sur le tatami afin de paraître moins innocent lors des débats familiaux mais également pour me rapprocher un peu plus des centres d'intérêt de mon amie.

Au bout de quelques semaines de pratique, ce que tu y trouves correspond-il à l'idée que tu t'en faisais avant de commencer ? 

C'est vrai que l'aikido peut présenter certaines difficultés. J'ai tout d'abord eu du mal au niveau de la coordination des gestes et à me représenter dans l'espace. Le nom de chaque technique est difficile à retenir et l'exécution des exercices est parfois difficile. Cependant, c'est une vérité pour l'ensemble des activités. Enfin, il est un peu gênant la première fois d'être confronté au regard des autres. Le contact corporel avec divers inconnus est aussi déstabilisant. Ces difficultés sont de courtes durées grâce à la convivialité qui règne et au professionnalisme de l'enseignant.

Comment s'est passé l'accueil avec les gradés et l'enseignante ?

Venant d'un milieu relativement élitiste et individualiste, j'ai été agréablement surpris lors de mon initiation par l'atmosphère chaleureuse, conviviale voir familiale qui y régnait. Au fur et à mesure des exercices demandés par le professeur, je me suis rendu compte ce qu'était une activité de partage social. Les pratiquants, qu'ils soient ceinture blanche, bleue, marron ou 3ème Dan, interagissent ensemble de la meilleure des manières. Les plus haut gradés aident le professeur dans sa tâche, de façon directe ou indirecte, en s'occupant des explications inter-partenaires. Ils n'hésitent pas à se mélanger avec les pratiquants les plus faibles ou comme moi, les nouveaux venus pour faire partager leur passion et leur expérience de l'activité sans montrer aucune supériorité malsaine mais plutôt une bienveillance et un réel échange humain. J'ai été également surpris d'observer la diversité d'échange de partenaires qui s'effectuait au sein du même cours permettant un enrichissement tant sur le plan technique que sur le plan social. En ce qui concerne l'échange avec le professeur, j'ai apprécié l'intérêt qu'elle portait aux plus faibles du groupe. A chaque démonstration d'exercice, le professeur venait vers les moins expérimentés pour leur expliquer ou leur montrer en détail l'exécution des tâches avec une patience toujours de rigueur et un amour pour la pédagogie sans limite. 

Une conclusion ?

Du peu que je connaisse de l'aikido, je trouve que c'est une activité saine, physiquement et mentalement parlant. C'est une activité de partage social à travers la convivialité et la bonne humeur des pratiquants. Enfin c'est une activité qui permet de s'enrichir personnellement à travers une meilleure connaissance de son corps, de son esprit mais également de s'enrichir auprès des autres à travers les divers échanges qui existent au sein de la discipline. Pour terminer, je conseille cette activité à tous ceux qui souhaite ce redécouvrir. Je conseille cette activité à tous ceux qui souhaite passer des moments conviviaux et même quelquefois festifs. Je conseille cette activité à tous ceux qui souhaite faire du sport de façon intelligente en respectant notre outil de vie qui est notre corps. Enfin, je conseille cette activité tout simplement à tous ceux qui veulent vivre des bons moments à travers du sport et de la détente.

Paroles de débutant - Rachel

Bonjour. Comment t'appelles-tu et quel âge as-tu ? 

Je m'appelle Rachel. J'ai 39 ans.

Comment as-tu connu l'aikido ? 

Petite (j'avais une dizaine d'année), mon cousin pratiquait l'aikido. J'avais été impressionnée par le mélange de force et de grâce lors d'une démonstration.

Quelle est ton expérience passée de sportive ?

J'ai toujours fait du sport. De la randonnée, de la musculation, du tennis de table...

Quelle est ton expérience passée dans les arts martiaux ?

Aucune.

Qu'est ce qui t'as donné envie de faire de l'aikido ? Et pourquoi l'aikido plutôt qu'un autre art martial ?

Mon compagnon pratique l'aikido. J'ai eu envie d'essayer, même si je pensais que ce n'était pas à ma portée. Les autres arts martiaux me donne une impression très "self-défense", alors que l'aikido véhicule un message pacifiste.

Au bout de quelques semaines de pratique, ce que tu y trouves correspond-il à l'idée que tu t'en faisais avant de commencer ? 

C'est plus difficile que je le pensais. Non pas d'un point de vue physique, mais d'un point de vue technique et intellectuel : même si l'explication théorique de la technique est claire, sa mise en application concrète est difficile. Les concepts et termes techniques ne sont pas facile à appréhender au début.

Comment s'est passé l'accueil avec les gradés et l'enseignante ?

Malgré mes difficultés, j'ai trouvé l'accueil sympathique et motivant. En tant que débutante, je n'ai pas été mise à l'écart : tout le monde pratique avec moi. Je n'ai senti aucune différence d'attitude par rapport au sexe ou au niveau technique : tout le monde avance ensemble.

Une conclusion ?

Après quelques semaines de pratiques, le bilan est très positif, et encourageant. Il faut que je continue à apprendre à tomber ;-)

De "Gratentour Arts Martiaux" à "Cercle Aikido-Taichichuan Gratentour"

Les années précédentes, l'association qui organisait les cours d'aikido, de taichichuan, mais aussi de judo et de karaté à Gratentour, était l'association "Gratentour Arts Martiaux". 

Cette dernière association a été dissoute en juin 2013, faute de candidats pour le bureau.

Les pratiquants d'aikido et de taichichuan se sont regroupés pour former leur propre association : Cercle Aikido-Taichichuan Gratentour.

Les pratiquants demeurent les mêmes, l'enseignante demeure la même, le lieu demeure le même, les horaires également. La seule chose qui change est l'ouverture d'un cours d'aikido pour les enfants à partir de 6 ans.

Dix ans du club de Gratentour

Pour les plus anciens, voici une vidéo tournée à l'occasion des 10 ans du club de Gratentour, en décembre 2007.

Vous vous reconnaissez ?